Les Droits du Piéton en Gironde lutte pour le confort et la sécurité des déplacements à pied

Le Plan de Déplacement Urbain de la Communauté Urbaine de Bordeaux

P. D. U. de la C. U. B.

 

Axe 4 : partager autrement l’espace public

cliquez sur les liens ci-dessous

La stratégie ;

•          Donner des règles du jeu sur l’organisation des espaces collectifs

•          Faire de la place aux modes alternatifs à l’automobile

•          Hiérarchiser le réseau

•          Coexistence des usages sur un espace commun

•          Qualité et sécurité des aménagements  

Les orientations de la  loi sur l’air  concernées.

les orientations de la loi SRU

•          La diminution du trafic automobile

•          Le développement des transports collectifs et des modes de transport économes et les moins polluants

•          L’exploitation du réseau principal de voirie d’agglomération

•          L partage modale de la voie.  

Les actions à programmer

4.1 Mettre en œuvre un plan de circulation d’agglomération qui protége prioritairement les centres de transit, notamment ceux concernés par le projet de tramway

4.2 Mettre en œuvre des plans de modération du trafic dans les quartiers où le besoin s’en fait sentir

4..4 Réaliser un programme de réaménagement des espaces publics associé au projet de tramway

4.5 Établir un programme de traitement commun, visuellement très identifiable, aux abords des écoles et des équipement publics pour protéger les circulations des enfants, des piétons et des cyclistes : inscription dans l’enveloppe communale.  

4.3 Réaffecter et requalifier les voiries principales de l’agglomération afin de réduire la vitesse, de diminuer les niveaux sonores en façade, d’améliorer la sécurité, de mieux partager l’espace public et de créer une nouvelle image, en intégrant la problématique du transport et de la livraison de marchandises

Les actions à initier

4.7 prévoir des règles d’occupation des voiries différents suivant les périodes et les horaires : s’adapter aux occupations temporaires par les animations de rues, multiplier les journées sans voiture, augmenter les phases réservées aux piétons dans les cycles de feux le samedi…

La démarche de progrès

 4.8 Ne pas affecter plus de 50% du domaine public ou privé routier aux modes motorisés (circulation, stationnement et transports en commun hors site propre) pour toute création de voie urbaine hors contrainte particulière ;

4.9 Envisager pour toute voie nouvelle ou toute voie réaménagée des règles de partage physique de l’espace attribué à chacun des modes de déplacement (vélos, piétons, voitures) dans la limite de la règle précédente (50-50) si les contraintes le permettent et les conflits d’usage le nécessitent.  

Évolution apportées par la mise en conformité avec la loi SRU(2000)

Actions inchangées.(1998)