Les Droits du Piéton en Gironde lutte pour le confort et la sécurité des déplacements à pied

Lettre Bimestrielle n° 10 - Septembre - Octobre 2004

 

 

Salon du Bénévolat

25/09/2004 : ateliers préparatoires – comment recruter des bénévoles ? --Le processus est très différent selon l’objet des associations.

Il en ressort qu’il faut avoir été adhérent avant de devenir bénévole, c'est à dire. connaître l’association, son objet, ses objectifs, ses moyens, etc… avant même d’en devenir un animateur efficace 

26/9/4 : Montage succinct du stand : petites affichettes : « Pour une cité plus humaine les Droits du Piéton »/ cherchons bénévoles contre incivisme/  dessin de notre lettre représentant le petit piéton.

Les affichettes sont collées au mur. Sur la table, que nous partageons avec Vélocité, puis bientôt avec Autocomm, nos bulletins d’inscription, plaquettes et quizz.

La cohabitation avec ces association amies se passe au mieux, au point que, en l’absence de l’une ( il faut bien se dégourdir les jambes et la tête) c’est l’autre qui fournit les explications.

Il est vrai que par moments on se marche un peu les uns sur les autres, mais tout se passe bien.

Le temps est de la partie et nous avons surtout vers 15 ou 16 h une grosse affluence.

40 ou 50 personnes sont passées entre 10 et 18h  dont quelques contacts intéressants dont

J. BISSEAU : qui fait partie du Conseil des jeunes à la Mairie de Bordeaux. Interviendra auprès des élus à propos de l’incivisme. Nous recontactera.

Un journaliste d’une nouvelle radio locale doit nous rappeler.

Satisfaction : vu beaucoup de monde, bien que peu de bénévoles déclarés.

Regret : peu d’adhérents sont venus nous voir .

Forum Développement Durable de la MNE

"Les motifs de mobilité urbaine ont évolué : si le travail reste un élément principal,  le premier est le déplacement pour raisons personnelles. La mobilité urbaine augmente avec une part toujours plus importante de la voiture depuis les années 1970, et une diminution de la mobilité à pieds et en deux roues (motorisées ou non).

Sur le plan européen, en dehors d'Amsterdam qui se détache largement avec ses pistes cyclables, Barcelone est un exemple d'utilisation des transports en commun (bus et métro) avec 30% de fréquentation (en comparaison, Lyon : 13.5%).

Les déterminants de la mobilité urbaine sont l'emploi (ou "mutation urbaine"), et la congestion des villes. A noter : quand le stationnement n'est pas assuré : on  assiste à une baisse de l'utilisation de la voiture en ville."

(Les minutes des conférences sur les transports seront disponible après la dernière session)

 

Journées de la Sécurité Routière à Pey Berland  

Entre le 14 et le 17 octobre, nous avons animé un stand sur l’espace ludique du Village Sécurité Routière organisé par le C.I.J.A. 

Les Droits du Piéton en Gironde, le G.I.H.P Aquitaine et la Ligue contre la Violence Routière proposaient aux passants de faire tourner la « Grande Roue aux Questions » pour répondre à des questions rouges, vertes, oranges et bleues sur les modes de déplacement, les comportements routiers, le partage de l’espace public et l’espace public et l’approche du jeune public à la Sécurité Routière. 

Les visiteurs gagnaient un petit lot (tous nos remerciements à Intermarché). Le temps, mauvais, n’a pas empêché la grosse fréquentation par les scolaires jeudi et vendredi, par les familles samedi et dimanche, tous attirés par les couleurs rutilantes de la roue et l’énergie chaleureuse des animateurs. L’association partenaire des Petits Débrouillards a entraîné les enfants sur trois demi-journées d’initiation scientifique, pédagogique et ludique par la construction de montages astucieux sur l’équilibre et le mouvement avec les matériaux de récupération (fourchette, bouchons, bouteilles…). Saluons la présence de l’A.P.F qui montrait avec succès aux enfants le maniement des fauteuils roulants avec obstacles et parcours contre vent et pluie. La roue a failli ne pas résister à la vitalité des jeunes candidats et  à l’humidité venteuse ambiante. 

Forts regrets pour l’absence de sanitaires adaptés prévus sur le site, cause directe de l’absence des représentants du G.I.H.P le dimanche 17 octobre. Pourtant, le problème avait été posé très à l’avance et  à différentes reprises. En l’absence de solution lors d’une manifestation ultérieure, le G.I.H.P ne pourra pas participer.

Édito Salon du bénévolat Itinéraire piéton News