Les Droits du Piéton en Gironde lutte pour le confort et la sécurité des déplacements à pied

Lettre Bimestrielle n° 8 - mai - juin 2004

 

 

Les 4x4 en ville

Extrait de l’Hebdomadaire « La Vie » du 27 mai dernier

« Honte aux 4x4 trop polluants : des associations écologistes viennent de décerner à Mercedes Benz le prix Tuvalu, du nom d’une petite île du Pacifique menacée d’être submergée par les eaux à la suite du réchauffement climatique. Son 4x4 G500 cabriolet est l’un des véhicules les plus polluants avec 400g de CO2 par km parcouru. »

Extrait du journal « Le Monde » du 28/5/4 : 

Mêmes commentaires avec en  outre une remarque du maire de Londres à l’encontre des «Conducteurs de tracteurs de Chelsea » qui conduisent des 4x4 en ville.

Vu sur Internet le 17/05/2004

 

Les 4x4 des villes, classe ou esbroufe ? 

      Esbroufe

52%

      Classe

48%  

Vote(s) exprimé(s) : 10 864  

   

Présence de l’association au Salon de l’Environnement de la Foire de Bordeaux

Tout d’abord remerciements aux adhérentes et adhérents du GIHP  et Droits du Piéton de leur participation et de leur présence, réconfortante, sur notre stand installé avec les autres associations de la MNE.

Comme en 2003 nous avions une pétition à faire signer, ou plutôt 2 pétitions qui concernaient 

1) la révision de la loi de 1975 concernant les personnes handicapées 

2) l’accès aux transports adaptés de la Ville de Paris aux personnes autres que les résidents parisiens .

Nous avons recueilli plusieurs centaines de signatures sur et aux alentours de notre stand. En outre la signature d’une pétition est toujours l’occasion de sensibiliser à tous les problèmes que les piétons peuvent rencontrer en matière d’aménagements et d’incivisme.

Mais, comme le dit Sylvie, une journée sur le Salon : c’est épuisant.

 

Forum du Développement Durable de la Maison de la Nature et de l’Environnement

Les buts poursuivis sont les suivants :

- Sensibiliser le grand public aux enjeux des transports ;

- Faire ressortir les transports comme terrain d’application du développement durable ;

- Développer les transports pour désenclaver les territoires et améliorer les conditions de vie et de travail ;

- Promouvoir les transports alternatifs.

Le premier sujet: « Transports et développement durable en Aquitaine » est un thème d’actualité à la fois global et local, d’une grande richesse. Il se déroulera sur 5 sessions étalées en 2004 et 2005  à l’Athénée municipal de Bordeaux, place Saint-Christoly :

 

1ère session

 

14 octobre 2004

Les transports en milieu urbain

2ème session

 

18 novembre 2004

Transports et qualité de la vie

3ème session

 

13 janvier 2005

Patrimoine culturel et naturel

4ème session

 

10 février 2005

Interconnexion des pôles urbains

5ème session

 

10 mars 2005

Transports et économie locale

   

Extraits d’un texte de M Saladin (Fubicy Le Havre) publié avec l’accord de Vélocité : …..du principe de subsidiarité…  

1 - « Tout point de la ville doit rester accessible aux automobiles ».  Bien sûr ce ne sera pas toujours très facile, car les itinéraires seront parfois tortueux ou lents ; ce ne sera pas toujours possible tout le temps ni pour tout le monde. Mais il faut respecter cela car il y a des gens qui aiment circuler en automobile, il y a des gens qui déménagent, il y a des handicapés qui roulent en voiture, il y a des gens qui transportent des courses, il y a des familles qui partent en vacances ou en reviennent, il y a des gens qui partent en voyages et sans doute beaucoup d’autres circonstances dans lesquelles la voiture reste un merveilleux outil.  

2 - « Tout trajet assez court pour être fait à pied ou à vélo doit pouvoir être fait par ces moyens ». Beaucoup de gens déclarent en effet qu’ils utiliseraient volontiers leur vélo ou leurs pieds s’il n’étaient importunés par la trop grande densité d’automobiles qui circulent dans toute grande ville. Il faut donc octroyer des axes pertinents permettant de se déplacer à pied ou à vélo sans être gêné par les voitures, et avec un certain plaisir. Ces équipements vélos-piétons doivent être prioritaires et en particulier être directs, alors que la circulation des véhicules motorisés sera rendue difficile. Ceci afin que les personnes arbitrent spontanément en faveur d’un déplacement non motorisé.

(Autre information extraite du Guide PDU et Développement Durable( juillet 2002) de France Nature Environnement : la part de la marche à pied est en net recul par rapport à la décennie précédente, elle représente à peine un tiers des déplacements urbains )

 

Rappel des Textes Réglementaires  

(Décret nº 2003-536 du 20 juin 2003 art. 20 Journal Officiel du 22 juin 2003)

(Décret nº 2003-642 du 11 juillet 2003 art. 6 III Journal Officiel du 12 juillet 2003)

I. - Tout véhicule à l'arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible

II. - Est considéré comme gênant la circulation publique, l'arrêt ou le stationnement d'un véhicule :
   1º Sur les trottoirs, les passages ou accotements réservés à la circulation des piétons ; Article R417-5

L'arrêt ou le stationnement d'un véhicule empiétant sur un passage prévu à l'intention des piétons est interdit.

 

 

 

Édito Anecdotes Développement durable