Les  Droits  du  piéton  en  Gironde  (DDP- Gironde)

Pour le confort et la sécurité des déplacements à pied et en fauteuil roulant

Accueil

Présentation de l'association

Nos actions.

Journal des actions  et actualités concernant les piétons

Code de la route et réglementation

Le Code et ses modifications. Documentation sur l'accessibilité, le PDU, la Loi sur l'air, etc.

La lettre du Piéton

Les Publications et compte-rendu des DDP en Gironde

Galerie de photos

Liens utiles

Recherche sur le site

Accès à tous les articles par mots clés

 

mis à jour le 20 décembre 2015

Veuillez excuser l'état de notre site actuellement en travaux. Nous sommes amenés à corriger de nombreux liens internes dans nos articles et archives. Cela  va prendre encore quelques jours, mais permettra de faire en même temps les corrections et mises à jour des informations dépassées. Le moteur de recherche vous permet de retrouver des informations depuis 2003. 

LA MOBILISATION DES ASSOCIATIONS DE PERSONNES HANDICAPEES ET DES PIETONS POUR L'ACCESSIBILITE POUR TOUS

cliquez sur les images pour les agrandir

Des rassemblements ont été organisés le mercredi 27 mai partout en France pour soutenir la demande d'amendements aux dispositions de l'Ordonnance sur l'accessibilité organisant les Ad'ap (Agendas d'accessibilité programmée) visant à rattraper les retards à l'application de la Loi de 2005 pour l'égalité des chances. L'Ordonnance accorde des dérogations de mise en accessibilité presque systématiques à de trop nombreux Etablissements recevant du public (ERP) qui n'ont pas respecté les délais de dépôt de leurs dossiers au 31 décembre 2009. Il est vrai que la crise explique en partie cela. Les sanctions prévues ont été repoussées, et les Ad'Ap sont censées donner de nouveaux délais allant jusqu'à 9 ans.

Les Droits du Piéton sont solidaires des associations de personnes handicapées, et le bureau national a rejoint le Collectif pour une France accessible et co-signé avec cinq associations un recours contre l'Ordonnance. La régression qu'elle pourrait entrainer, alors que beaucoup des retardataires ont exprimé leur mauvaise volonté sous divers prétextes pas toujours justifiés (incompréhension de la loi, coût exorbitant, défense du pouvoir local face à l'Etat, etc.).

En matière de voirie, les défenseurs des piétons valides ou en situation de handicap, ont pu constater dès 2008 que le point faible de la Loi de 2005 est qu'elle ne donne pas de date limite pour la mise en œuvre des PAVE (Plans d'accessibilité à la voirie et aux espaces publics). Les tergiversations et manipulations de trop nombreux acteurs sont évidentes puisque des bureaux d'études se créent non pour évaluer les moyens de réaliser l'accessibilité le plus économiquement possible, mais pour obtenir des dérogations.  Or l'obligation inscrite dans la Loi de garantir au mieux la continuité des cheminements est l'élément clé de l'accessibilité pour tous, y compris pour accéder aux ERP (gares, écoles, musées, piscines, cinémas, etc.).
 

La manifestation à Bordeaux a rassemblé une cinquantaine de personnes, dont beaucoup en fauteuil roulant. Les associations DDP33, APF l'organisateur, GIHP, AFM Téléthon, UNADEV, Vélocité, etc., étaient présentes. Une délégation a été reçue une bonne demi-heure par Mme Jaffrey, la Directrice Adjointe du cabinet du Préfet. Elle nous a promis qu’elle ferait suivre les revendications sur l'accessibilité au Préfet et aux différents ministères concernés.

manifestation à Bordeux le 27 mai 2015 contre l'ordonnance

L'APF invite ses adhérents et toutes les personnes handicapés et valides qui soutiennent le combat que mène Le Collectif national pour une France accessible, à interpeller leurs parlementaires au plus vite. Le site de l'APF www.accedercestexister.fr permet de le faire rapidement en ligne à l'aide d'un logiciel par un simple clic après avoir déterminé par votre code postal les élus concernés. Il ne sera trop tard que lorsque l'annonce de la fin des débats sera faite.

Les débats commenceront au Sénat le 2 juin, puis après examen par le Gouvernement des amendements proposés par les sénateurs.  Mais l'Ordonnance permet de ne pas ouvrir de débats à l'Assemblée nationale. Nous souhaitons bien sûr que les députés puissent aussi y apporter des amendements.

Exprimez fermement dans les rassemblements devant les préfectures et autres lieux choisis par les associations, par l'envoi de demandes, et tout autre moyen, votre refus que l'objectif de l'accessibilité pour tous soit en partie abandonné. La Loi de 2005, déjà insuffisamment contraignante, risque de perdre encore plus de crédibilité si certaines des mesures prévues dans l'Ordonnance sur les Ad'Aps passent sans sérieux débats devant le Sénat et l'Assemblée nationale, alors que les associations ont dénoncées aussitôt celles qui déjà marque une régression. Sans succès.

L'accessibilité est une cause noble méritant un examen sérieux des nouveaux textes qui risquent de marquer des reculs par rapport à la Loi de 2005 s'ils sont conservés sans amendements et sans un moratoire repoussant de quelques mois leur mise en application. Par exemple, on sait déjà que faute de temps pour les examiner dans les 4 mois, délai prévu dans l'Ordonnance comme équivalant à un accord, les employés des préfectures n'auront jamais le temps d'examiner sérieusement  les dizaines de milliers de demandes de dérogation  que les collectivités locales et ERP se hâtent de présenter aujourd'hui alors que beaucoup avaient volontairement temporisé. Souvent présentées pour "difficultés techniques" ou coûts excessifs, ces demandes de dérogation devraient être contrôlées par des examinateurs compétents.

Pour suivre les actions en cours ou à venir, consultez le site du Collectif pour une France accessible sur http://collectifpourunefranceaccessible.blogs.apf.asso.fr/


21 mai 2015

Le Collectif pour une France accessible demande aux Sénateurs de s’engager pour l’accessibilité !

Le Collectif pour une France accessible a interpellé, par courrier, les Sénateurs sur la nécessité d’amender l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui sera examinée lors de la séance du 2 juin prochain. En effet, l’Ordonnance relative à l’accessibilité et ses textes d’application sont catastrophiques et ... Lire la suite


22 janvier 2015

Madame Geneviève Laferrère, Présidente de la FUB rassure les défenseurs des piétons sur les futurs espaces mixtes

Après l'envoi par l'association nationale d'un courrier au Ministre des Transports pour signaler l'opposition des Droits du piéton à toute modification du Code de la route permettant la généralisation d'espaces mixtes, les associations amies réagissent... Lire la suite


8 janvier 2015

Alerte !!! Protégez-nous des bonnes âmes qui veulent notre sécurité à tout prix, protégez-nous du CNSR (Comité national pour la sécurité routière) !

Ils veulent la sécurité routière... au prix de l'insécurité et de l'inconfort des piétons et des cyclistes mis en conflit sur des espaces mixtes sur trottoirs... Chassés de la chaussée, les cyclistes y laisseront la place libre aux engins motorisés. Lire la suite 


30 octobre 2014

Communiqué de presse : 17 associations et regroupements d'associations se rassemblent dans un Collectif.

Le 16 octobre 2014 s'est constitué à Paris dans les locaux de l'APF  un Collectif regroupant les nombreuses associations qui militent pour l'application sans faux-fuyants de la Loi de 2005 afin de permettre dans des délais acceptables la réalisation de l'accessibilité universelle qu'elle impose...  Lire la suite


Campagne Ville à 30

Encore d'actualité

                   

Les DDP soutiennent la campagne VILLE A 30, VILLE A VIVRE   engagée par les associations qui militent pour ré-humaniser nos villes. Enfant, parent avec poussette, senior, accidenté de la vie, personne à mobilité réduite, cycliste, roller, piéton, chacun a droit à la ville. Un usage responsable de l’automobile en est la condition, en particulier grâce à une modération des vitesses. Pour marquer votre soutien à la démarche du Code de la rue menacée par l'approche des élections, elles vous invitent à lire le manifeste pour la Ville à 30 et à signer individuellement votre engagement citoyen  ... Lire la suite 


La fiche piéton.

Toujours d'actualité

Vous pouvez tous agir ! Pour nous permettre d'intervenir auprès de Monsieur Piéton et des services compétents et obtenir la correction des anomalies d'accessibilité

Fiche piéton mode d'emploi